Hiram et le temple de Salomon

Hiram et le temple de Salomon

HIRAM ET LE TEMPLE DE SALOMON

Le mythe fondateur de la Franc-maçonnerie

Le temple de Salomon a-t-il vraiment existé ?
Salomon lui-même a-t-il vraiment existé ?
Hiram a-t-il existé ?
Rien n’est établi en fait. Les ruines que l’on voit aujourd’hui sont celles d’un temple construit des siècles plus tard. Les trois livres de l’ancien testament que l’on attribue à Salomon ont, en fait, été écrits bien plus tard.
Quant à Hiram, on en compte au moins deux, le premier serait le roi de Tyr, le deuxième est tantôt fondeur, tantôt architecte, tantôt maitre de tous les arts.
En fait peu importe, puisque en Franc-maçonnerie nous faisons une lecture et une interprétation symboliques de cette histoire.
Je viens justement de lire le dernier livre de Marc Halévy, Hiram et le Temple de Salomon, le mythe fondateur de la franc-maçonnerie. Je vous livre mes impressions de lecture en détails sur Terre de Mystères.

Autant dire tout de suite, pour ceux qui ne connaissent pas Marc Halévy, que Hiram et le temple de Salomon est un ouvrage dense et riche.
Chaque phrase doit être lue attentivement et souvent même relue.
Les références sont précises et sont analysées en profondeur.
C’est un livre pour les franc-maçons et les passionnés du rite.
Voici quelques idées issues de ce livre impossible à résumer.


Hiram et le temple de Salomon

Le Temple de Salomon copie du Tabernacle

Le temple de Salomon a été bâti pour abriter l’Arche d’Alliance. Avant cela, l’Arche d’Alliance était abritée sous la tente de la rencontre. Si l’on considère la tente de la rencontre comme le prédécesseur du temple de Salomon, alors Bètzal’èl le fabricant de la tente de la rencontre est le prédécesseur d’Hiram, le maitre artisan du temple. Et Moïse serait le prédécesseur de Salomon. L’étude de ce parallélisme débouche sur des éléments intéressants.

Salomon sage ou décadent

Salomon est considéré comme l’homme le plus sage que la Terre ait porté. Pour illustrer cette sagesse, on fait quasiment systématiquement allusion à l’épisode des deux femmes revendiquant la maternité d’un enfant. Mais, par ailleurs la plupart des textes décrivent plutôt Salomon comme un décadent. Alors pourquoi ?

La Franc-Maçonnerie Française et internationale

Marc Halévy est membre de trois loges :
- « La parfaite Fraternité » à l’orient de Mons en Belgique,
- « The Holy Land » à l’orient de Tel-Aviv, en Israël,
- « The cedar » à l’orient de Peachtree City en Georgie au Etat-Unis
Il est très attaché à la Franc-Maçonnerie Universelle et Régulière et ne mâche pas ses mots au sujet de la Franc-Maçonnerie Française qu’il considère comme une dérive.

Le polythéisme juif

Le dieu unique et le peuple élu, une mélange explosif.
Mais le dieu n’a pas toujours été unique. Chaque peuple avait son ou ses dieux tutélaires mais ne niait pas l’existence des autres dieux. Et il y a avait un dieu, seul, séparé des autres et sans peuple. Pour être vraiment un dieu, il lui fallait un peuple. Il choisit le nouveau peuple libéré et rassemblé par Moïse. Ce peuple devint le peuple élu, et les autres dieux s’effacèrent peu à peu. A approfondir…

A lire : Hiram et le Temple de Salomon de Marc Halévy

A LIRE AUSSI :