Comment utiliser un pendule ?

radiesthesie-ouvrage-de-referenceCOMMENT UTILISER UN PENDULE : LA RADIESTHESIE, MAITRISER L’ART DU PENDULE ET DE LA BAGUETTE
Trouver des sources.
Localiser des personnes disparues.
Faire un diagnostic et un soin en présence d’un patient ou à distance.
Bien qu’inexplicable, tout cela est possible avec un pendule, une baguette et même dans certains cas à mains nues. A condition de savoir comment utiliser un pendule !
J’ai toujours été intéressé par la radiesthésie sous toutes ses formes.
Voyons ça en détails sur Terre de Mystères

L’utilisation du pendule, de la baguette et de leurs dérivés aussi bien pour la recherche d’eau que pour d’autres applications plus difficiles à concevoir ont toujours été un centre d’intérêt pour le rationaliste que je suis.
J’ai lu de nombreux livres sur le sujet.
J’ai même suivi un stage avec un sourcier géobiologiste, il y a de cela quelques années.
Sans pouvoir expliquer ou comprendre le phénomène, j’ai constaté de nombreuses fois que cela marche. Oui, nous sommes capables de détecter de l’eau et beaucoup d’autres choses avec un pendule, une baguette ou d’autres artifices.
Bien que je ne manie pas régulièrement la baguette ou le pendule, je n’ai jamais cessé de m’y intéresser. J’ai toujours été à l’affut de bonnes rencontres ou de bons ouvrages sur la radiesthésie.
Si je vous reparle de ce sujet aujourd’hui, c’est parce que je viens justement de finir un livre très intéressant sur le sujet : La Radiesthésie – Maîtrisez l’art du pendule et de la baguette écrit par Jacques Mandorla avec la participation de Jean-Louis Crozier et préfacé par le professeur Rémy Chauvin.


La Radiesthésie, un ouvrage de référence, en lien direct vers Amazon
Dès les premières lignes de la préface du professeur Chauvin, on comprend que ce livre est diffèrent de la plupart des ouvrages que l’on trouvera sur la radiethésie.
Si vous ne connaissez pas le professeur Chauvin, je vous invite à vous renseigner sur le personnage.
C’est un biologiste français, professeur honoraire émérite à la Sorbonne, décédé en 2009. Il est connu pour son intérêt pour les sujets ésotériques.
Dès les premières lignes de sa préface, le professeur Chauvin dénonce le langage pseudo-scientifique qui est souvent rattaché à la radiesthésie. Il précise bien que si le phénomène existe, il est pour sa plus grande partie complétement inexpliqué scientifiquement, et qu’il est inutile d’y accoler les notions d’onde ou de rayon.
Merci Professeur, c’est exactement ce que je pense aussi !

Jean-Louis Crozier est le radiesthésiste français le plus connu. Il est décédé en 2009. Il a été notamment très médiatisé suite à ses nombreuses recherches de personnes disparues en collaboration avec la gendarmerie. Il a permis de retrouver 270 personnes à distance, sur carte, avec la seule aide de son pendule.

Et enfin Jacques Mandorla est journaliste d’investigation, chercheur en paranormal, membre du CIEEPP. Il est l’auteur de cet ouvrage.
Dans ce livre, pas de théorie fumeuse et d’explication farfelue. Jacques Mandorla exprime des faits. Il commente la plupart des approches connues. Il retrace l’histoire de la radiesthésie et de son ancêtre la rabdomancie. Il reprend le peu de travaux scientifiques qui ont été réalisés sur le sujet. Notamment ceux du professeur Rocard. Chaque chapitre est conclu par Jean Louis Crozier qui complète l’analyse du chercheur avec son côté pratique.

  • SOURCELLERIE, RABDOMANCIE et RADIESTHESIE

L’invention même du mot radiesthésie est assez récente. Elle date du début du 20ème siècle. Auparavant, on parlait plutôt de sourcellerie pour ce qui concerne la recherche de sources et de rabdomancie pour tout ce qui concerne l’utilisation du bâton. On trouve des traces des premières baguettes en chine il y a plus de 4000 ans. On trouve des représentations de pendules dans les tombeaux de la vallée des rois en Egypte. Depuis ce lointain passé jusqu’à nos jours, la baguette et le pendule ont été utilisés quasiment sans discontinuité. Tantôt avec une approche religieuse, tantôt avec une approche scientifique, ces outils ont souvent été utilisés avec succès mais toujours sans comprendre réellement le phénomène.

  • LES TENTATIVES D’EXPLICATION DE LA RADIESTHESIE

Le professeur Rocard a réalisé des études importantes sur le travail des sourciers. Il arrive à la conclusion que les sourciers ont de la magnétite dans les mains qui leur permet de détecter les moindres variations du champ magnétique terrestre et donc de trouver les veines d’eau.
Bien-sûr, je simplifie à l’extrême.
Mais ce qui est important, c’est que le professeur Rocard n’a jamais eu le moindre début d’explication sur la détection à distance qui a pourtant été vérifiée des centaines de fois par la gendarmerie.
En somme, une grande partie du mystère reste entier.

  • COMMENT DEVENIR RADIESTHESISTE

Etablir une convention mentale, retrouver de l’eau, faire la différence entre de l’eau douce et de l’eau salée etc….
Le livre de Jacques Mandorla indique également un programme d’entrainement pour devenir radiesthésiste. Il semblerait effectivement que chacun d’entre nous dispose d’un potentiel inexploité.
Mais pour autant, l’auteur ne nous promet pas l’impossible. Peu d’entre nous disposent d’un potentiel suffisant pour devenir professionnel.
Hélas, je ne peux pas résumer l’ouvrage en quelques lignes, il s’agit d’un vrai ABC. On y retrouve des noms connus comme De Belizal, les frères Servranx, les Abbés Bouly et Mermet. On y aborde également la radionique, le magnétisme médical …..
Donc si le sujet vous intéresse, je vous conseille La Radiesthésie – Maîtrisez l’art du pendule et de la baguette , un ouvrage de référence en matière de radiesthésie.

Bonne lecture à vous.
>> A LIRE AUSSI
Articles pour aller plus loin en géobiologie :
- Ces maisons qui tuent : les maisons à cancer
- Géobiologie : étude de cas pratique, livre de référence en géobiologie et DVD de géobiologie
- Livre de référence de radiesthésie : comment utiliser un pendule
- Livre pour débuter en géobiologie.

A LIRE AUSSI :